26 au 31 octobre 2021
30 oct. 2021

DX - Demi-Finales : La surprise danoise

Deux demi-finales soutenues dans le tableau du double mixte. La seule paire européenne rescapée arrive en finale. Les Danois Mathias CHRISTIANSEN et Alexandra BØJE (N°16) rencontreront les gagnants du tournoi du Danemark de la semaine dernière, les Japonais Yuta WATANABE et Arisa HIGASHINO (N°5, Japon).

Comme un air de déjà vu…

Les têtes de série numéro 1, Dechapol PUAVARANUKROH et Sapsiree TAERATTANACHA (N°3,Thaïlande), retrouvent les finalistes du Danemark Open de la semaine dernière, la paire Yuta WATANABE et Arisa HIGASHINO (N°5, Japon). 

Aujourd’hui à Coubertin, revanche ou continuité ? 

Dans le premier set les jeux sont équilibrés, même si la paire japonaise compose un peu mieux. Plusieurs fois les finitions au filet de HIGASHINO font la différence, permettant ainsi aux Japonais de prendre un léger avantage : 11/9 à l’arrêt de jeu. A la reprise, les attaques de Dechapol PUAVARANUKROH et Sapsiree TAERATTANACHA  butent en permanence sur la défense des Japonais. Ces derniers confirment leur avance doucement 16/12. Après quelques fautes et encore de belles finitions de la part d’HIGASHINO, les Japonais mènent 18/14. Un dernier sursaut des Thaïlandais apparaît comme trop tardif, le set se termine à l’avantage des nippons : 21/18.

Au deuxième set, Dechapol PUAVARANUKROH et Sapsiree TAERATTANACHA se montrent plus combatifs. On trouve une TAERATTANACHA plus présente, qui suit mieux et intercepte à de nombreuses reprises les attaques de ses adversaires. Cependant, c'est du côté du pays du soleil levant qu’on  trouve encore des opportunités, avec en particulier les attaques croisées de WATANABE. La pression est des deux côtés et il y a dans ce set très peu d’écart de points…  PUAVARANUKROH trouve quelques solutions et la pression se maintient, les égalités de points s’enchaînent. Les dernières attaques de WATANABE marquent et c’est donc bien une nouvelle victoire nippone. 

« On avait en tête de vraiment rester sur la défense, si on arrivait à marquer des points sur ça, c’était une bonne chose. C’est une très bonne paire à jouer car le jeu ne va jamais trop haut ou trop bas, ils sont très constants, c’est très intéressant de les rencontrer, c’est toujours très serré. C’est une très bonne année pour nous» Yugo WATANABE.

La surprise danoise  

Les rescapés européens, la paire danoise Mathias CHRISTIANSEN et Alexandra BØJE (N°16) rencontrent les têtes de série numéro 7 de la compétition issue de Hong-Kong : TANG Chun Man et TSE Ying Suet (N°11). Peu de recul sur leurs précédentes rencontres, une seule à l’avantage des Danois en 2020.  

Au démarrage les deux paires se jaugent, trouvent leurs marques. Les scores restent logiquement très proches. Les deux gauchers de Hong Kong perturbent le jeu des Danois. De leur côté, une défense à toute épreuve assure aux scandinaves un avantage de 11 à 8 à l’arrêt de jeu. Interceptions de BØJE et volants croisés de CHRISTIANSEN fonctionnent à plein, ils enchaînent les points et finissent le premier set 21 à 11 en 14 minutes.  

Dans le second set, les fautes s’enchaînent surtout du côté des de Mathias CHRISTIANSEN et Alexandra BØJE qui sont menés 7 à 4. Ils se retrouvent et se parlent beaucoup plus, permettant de marquer quelques points salvateurs. TSE semble peu mobile, TANG trouve malgré tout quelques solutions. Mais le Danois remonte régulièrement au filet et enchaîne les smashs, TANG et TSE se retrouvent vite pilonné. Les Hong-Kongais arrivent à mener à l’arrêt de jeu 11 à 8. Puis TANG et CHRISTIANSEN travaillent sur les retours de service, les deux hommes grappillent quelques points. Les Danois remontent petit à petit. Après avoir égalisé à 14 partout, ils reprennent les attaques multiples et prennent quelques points d’avance 16-14. Puis 19/15, CHRISTIANSEN vole en fin de court et continue les attaques. Fin de set à 21/15 en 37 minutes.  

« Ils ont une bonne défense alors on a essayé de jouer des slices et des amortis. Je pense que cela a fonctionné. Cela paraît fou ! C’est notre première finale à ce niveau. Cela fait quelques années que je n’ai pas été en finale. Je suis heureux d’y aller avec Alexandra. On va fêter ça aujourd’hui et après on va avoir besoin de se concentrer sur la finale. Demain, on va jouer notre meilleure paire pour le moment » - Mathias CHRISTIANSEN.  

On retrouve demain les Japonais qui sont sur une lancée victorieuse quasi inarrêtable. Les Danois quand à eux se présenteront avec un statut d'outsider. Le match de demain sera leur quatrième confrontation, les Japonais sont à 3 victoires. Mais avec le rythme des tournois très soutenu, les Japonais tiendront-ils le coup ?  

 

Retrouvez tous les matchs des finales en live sur https://live.lequipe.fr/

NOUVEAU - à partir de 16h30 profitez des meilleures images de matchs français et des extraits des finales sur la chaine l'Equipe ! 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto