26 au 31 octobre 2021
30 oct. 2021

DH Demi-Finale : Les Minions en finale, la Corée en invitée surprise

Les deux demi-finales ont tenu toutes leurs promesses, avec des matchs sous tension et en trois sets. Les enjeux étaient grands, les paires prêtes, l’affiche de la finale confirme la bonne forme des Minions Marcus Fernaldi GIDEON et Kevin Sanjaya SUKAMULJO (N°1, Indonésie), et surprend avec l’arrivée de la paire Coréenne KO Sung Hyun et SHIN Baekcheol (N°35). Une finale aussi incertaines que ces demi-finales ?

Lutte fratricide indonésienne 

Une première demi-finales 100% indonésienne opposant les « Minions » Marcus Fernaldi GIDEON et Kevin Sanjaya SUKAMULJO (N°1) et la paire Fajar ALFIAN et Muhammad Rian ARDIANTO (N°7). Sur les huit précédentes rencontres, les Minions ont battu leurs compatriotes par cinq fois. Les deux dernières victoires sont cependant pour ALFIAN et ARDIANTO. 

La première partie de set se joue au coup pour coup. Les jeux sont proches et à l’arrêt de jeu, le court avantage va aux Minions 11 à 10. Les égalités s’enchaînent aussi dans la deuxième partie de ce set. Les attaques des deux côtés et les défenses associées allongent les échanges. Les partenaires d’entraînement se connaissent bien et cela se ressent sur le court. GIDEON enflamme le public de Coubertin avec trois défenses impossibles, une dans le dos et deux à terre. Un peu plus de réussite et de combativité font basculer le set sur un 21/19 pour les Minions en quinze minutes. 

Dans le deuxième set, les Indonésiens subissent plus les attaques de leurs benjamins menés 11 à 7 à l’arrêt de jeu. ALFIAN et ARDIANTO continuent d’enfoncer le clou, GIDEON parait amorphe, une fatigue passagère suite aux attaques répétées de début de match ? Son partenaire SUKAMULJO amortit beaucoup. Avec peu de variation de jeu en face, les plus jeunes prennent le large et mènent sur toute la deuxième partie de ce set qu’ils gagnent 21/12. 

Pour ce troisième set, les Minions sont d’attaque. Une stratégie de « repos » sur le deuxième set qui semble payante. ALFIAN et ARDIANTO semblent plus à la peine physiquement et nerveusement, ils prennent malgré tout l’avantage 11 à 8, grâce en partie aux attaques de mi-court d’ALFIAN. Les Minions rattrapent le retard avec panache et font le spectacle. Ils se laissent distancer plusieurs fois, rattrapent le retard. Les benjamins les devancent 20 à 18. La dernière partie de match se jouera à très peu de chose, quelques fautes qui feront basculer d’un côté puis de l’autre la balance. Au final, les Minions l’emporte 26 à 24. Les tenants du titre se qualifient dont pour la finale après un match sous haute tension de plus d’une heure. 

« On s’est concentré sur chaque point même quand on était en retard au score. On s’entraîne contre eux tous les jours et on doit admettre qu’on a été chanceux aujourd’hui » Marcus Fernaldi GIDEON. 

 

Une seconde demi-finale serrée 

Un match 100% inédit dans la deuxième demi-finale du jour, la paire tête de série numéro 4 , Aaron CHIA ET SOH Wooi Yik (N°8, Malaisie) rencontre la paire outsider coréenne KO Sung Hyun et SHIN Baekcheol (N°25). 

Avec un début de premier set avec des Malaisiens qui attaquent régulièrement, les Coréens défendent bien. Ils maintiennent la pression, et des écarts de points réduits sur les têtes de série numéro 4. CHIA et ses smashs de fond de court fonctionnent bien. Les Malaisiens mènent 11 à 8 à l’arrêt de jeu. En milieu de court, les attaques et les smashs pleuvent du côté de SOH, qui trouve là de nombreuses ouvertures. Rapidement KO et SHIN sont menés de 6 points. Un écart qu’ils n’arrivent pas à résorber dans les échanges suivants, le set est perdu 14 à 21.  

Dans le deuxième set, les Coréens prennent un meilleur départ et mènent les échanges, à l’arrêt de jeu ils sont naturellement devant à 11 à 3. La paire coréenne continue de mettre la pression et mène avec jusqu’à 14 points d’avance, avec un 18 à 4 ! Le sursaut des Malaisiens est tardif, ils perdent le set 10 à 21.  

La place en finale est au bout de ce troisième set, et les deux paires reviennent de la pause plus combattives que jamais. Tout le set se jouera au coude à coude avec des égalités quasi permanentes. Sur le fil, le set se terminera à 24/22 pour la surprise coréenne KO Sung Hyun et SHIN Baekcheol (N°25).  

« Quand on a commencé le troisième set, on ne voulait pas perdre lourdement. Alors on a pris point par point, on s’est focalisé sur les premiers points du set, et nous avons donné notre meilleur pour gagner le match. Les Minions sont une très bonne paire, alors on veut commencer notre match de demain sans pression et profiter de ce moment. » SHIN Baekcheol.

Le tableau de double hommes confirme donc la toute puissance des Minions, même si le match de ce samedi s’est joué à peu. Tout comme le match des Coréens, la paire du pays du matin calme est l’invitée surprise de cette finale inédite.

 

Retrouvez tous les matchs des finales en live sur https://live.lequipe.fr/

NOUVEAU - à partir de 16h30 profitez des meilleures images de matchs français et des extraits des finales sur la chaine l'Equipe ! 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto