26 au 31 octobre 2021
29 oct. 2021

SH Quarts de Finale : Deux invités surprises et deux têtes de séries attendues

Il est presque normal que les têtes de série numéro 1 et 4 du tableau de Simple Hommes soient au rendez-vous ! Néanmoins, nous soulignerons les performances de leurs adversaires du jour qui leur ont compliqué la tâche. Le spectacle été bien là grâce à ces excellents joueurs. Et puis, dans le tableau des surprises, ce sont le Coréen Kwanghee HEO et le Japonais Kanta TSUNEYAMA qui ont le mieux maîtrisé le match qui leur ouvre les portes des demi-finales.

Pas rancunier, le public de Coubertin ovationne Tien Chen CHOU !

Dans ce match où le rapport de force est en faveur du Chinois de Taïpei, Tien Chen CHOU, vainqueur héroïque du Français Brice LEVERDEZ hier, contre Kenta NISHIMOTO, l’état physique de CHOU interroge sur sa capacité à tenir la distance contre un Japonais réputé pour sa résistance. Étonnamment, Tien Chen CHOU attaque pied au plancher et fait la différence d’entrée dans le 1er set. S’il a fait la différence, il ne prend cependant pas le large et les échanges sont longs, équilibrés, comme prévu ! Tien Chen CHOU gagne ce set 21/17.

Ce 1er set a été usant, mais CHOU reste devant jusqu’à 15/13 dans le second. La combativité de Kanta NISHIMOTO finit par user Tien Chen CHOU qui laisse son adversaire passer devant et dominer le jeu : il surprend le chinois de Taïpei dans ce set 21/19. Celui-ci laisse apparaître de nets signes de fatigue et on peut penser qu’il ne tiendra pas le 3ème set. En effet, Kanta NISHIMOTO, poursuit sur sa lancée et bondit pour conclure les points. Il s’échappe 5/2 mais réveille le public qui prend fait et cause pour le tombeur de Brice LEVERDEZ qui s’accroche, reste accroupi sur le terrain à la suite d’un échange harassant entre les deux joueurs. Cela l’aide certainement à revenir à hauteur et à passer devant à la pause dans ce 3ème set.

Les 2 adversaires combattent et se rendent coup pour coup jusqu’à 16/16 : ils reçoivent plusieurs ovations du public, notamment après ce point où les 2 joueurs restent au sol, comme terrassés par l’effort commun qu’ils viennent de fournir. D’autres points spectaculaires leur valent d’autres acclamations du public.

Étrangement, et comme à son habitude depuis hier, Tien Chen CHOU réussit à mieux gérer la fin du set pour l’emporter 21/16 en gagnant les 5 derniers points sous les acclamations méritées que le public offre aux 2 joueurs ! Tien Chen CHOU, de son côté, exulte son soulagement !

Quel combat ils ont livré ! Ils peuvent être fiers du spectacle offert ! Et le match proposé par les 2 joueurs (4ème et 16 ème mondiaux) ne donne que plus d’éclat à la performance de Brice LEVERDEZ hier contre le numéro 4 mondial.

Kento MOMOTA ne craque pas !

On craignait que le numéro un mondial japonais, Kento MOMOTA, ne soit trop émoussé physiquement pour défendre pleinement ses chances en raison des deux batailles livrées lors des tours précédents et de son éprouvante semaine passée lors de l’Open du Danemark.

  Et son adversaire du jour, l’indonésien Shesar Hiren RUSHTAVITO (19ème mondial) avait raison de croire en ses chances. Les longs rallyes se sont engagés dès le premier point du match. Mais il essaie d’attaquer : il commet des erreurs pour deux raisons. Car il prend des risques et parce que la vitesse du volant de Kento MOMOTA le dépasse. Shesar Hiren RUSHTAVITO parvient à recoller à 15 partout. Kento MOMOTA résiste et passe devant : il sauve un premier point de set. Mais le second permet au numéro un mondial de l’emporter 21 / 19. Il n’a pas craqué !

Au contraire, c’est le 19ème joueur mondial qui craque physiquement et ne peut plus répondre au défi physique imposé par le jeu du Japonais. MOMOTA maîtrise facilement ce set et s’impose 21 / 19 ; 21 / 11 en 45 minutes de jeu. On aura le plaisir de le retrouver demain en demi-finale.

 

Kwanghee HEO saisit sa chance !

Opposé au jeune espoir indien, Lakshya SEN, Kwanghee HEO a su vaincre la jeunesse et le talent adverse. Pour ce joueur expérimenté et en forme, et le jeune indien de 20 ans, ce quart de finale d’un tournoi 750 BWF était une opportunité à ne pas manquer.

Jusqu’à 6-6, les débats ont été très équilibrés, ressemblant fortement à un round d’observation entre les 2 hommes. Puis Lakshya SEN est passé à l’offensive et à montrer son talent par de superbes amorties croisées du fond du cours qui surprennent le Coréen. 11 / 7. A partir de cet instant, Kwanghee HEO a réagi et est revenu à hauteur. Il a compris comment jouer contre son jeune adversaire qui alterne les coups gagnants mais aussi beaucoup d’erreurs. Cette stratégie de patience lui permet d’emporter le 1er set 21 / 17.

 Jusqu’à 9 / 7 en sa faveur Kwanghee HEO continue d’appliquer cette stratégie payante. Puis mis en confiance, c’est à son tour de passer à l’offensive et de déborder le joueur indien. Il se détache irrémédiablement et peut laisser exploser sa joie de se qualifier pour les demi-finales du tournoi. Même s’il a bénéficié de l’abandon de Viktor Axelsen au 1er tour, le Coréen a livré depuis des prestations solides.

 

 Kanta TSUNEYAMA saisit aussi sa chance !

 Auteur d’un solide tournoi, Kanta TSUNEYAMA se qualifie en maîtrisant le match qui l’opposait au hong-kongais Cheuk Yiu LEE. Le combat a été très serré pendant le 1er set au cours duquel Cheuk Yiu LEE avait l’ascendant dans le jeu. Mais au fur et à mesure des points la défense du Japonais s’est consolidée et Cheuk Yiu LEE éprouvait des difficultés à conclure les échanges qu’il dominait. Le combat était âpre mais tournait progressivement en faveur de Kanta TSUNEMAYA. Il emporte le 1er set 21 / 16.

 Cheuk Yiu LEE s’agace un peu, entame mal le second set mais s’accroche jusqu’à 7-6. Puis il craque sous la pression exercée par le joueur japonais, Kanta TSUNEYAMA, qui se qualifie en emportant nettement 21 / 9 le second set.

 

Aujourd’hui, on a assisté à ….

Kwanghee HEO (Corée de Sud ; 34) versus Lakshya SEN (INDE ; 24) : 21 / 17, 21 / 15.

Tien Chen CHOU (Taïpei ; TDS 4) versus Kenta NISHIMOTO (Japon ; 16) : 21 / 17, 19 / 21 / 16.

Kanta TSUNEYAMA (Japon ; 13) versus Cheuk Yiu LEE (Hong-Kong ; 17) : 21 / 16, 21 / 9.

Kento MOMOTA (Japon ; TDS 1) versus Shesar Hiren RUSHTAVITO (Indonésie ; 19) : 21 / 19, 21 / 11.

 

Suivez les rencontres en Direct sur les sites Live Yonex IFB (court 1, 2, 4) ou Live L’Équipe (court 3).

Et retrouvez la programmation sur BWF Tournament

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto