26 au 31 octobre 2021
29 oct. 2021

DH Quarts de Finale : Indonésie : 2 – Reste du Monde : 2

Quatre matchs pour quatre places. Chaque rencontre aura été une bataille, permettant à un outsider coréen de s’imposer et aux Indonésien de s'imposer avec 3 victoires.

Indonésie 0 – le reste du monde 1 

Les Coréens KO Sung Hyun et SHIN Baekcheol (n°25, Corée) rencontrent les têtes de série numéro 2, appelées par le public « The Daddies », Mohammad AHSAN et Hendra SETIAWAN (Indonésie). Ces derniers luttent une nouvelle fois contre la paire coréenne, sur leurs 5 précédentes rencontres, 3 sont à l’avantage des Indonésiens. 

KO Sung Hyun et SHIN Baekcheol (n°25, Corée) jouent de manière offensive ce début de set. Les points défilent mais l’écart ne se creuse que rarement au dessus de 2 points. A l’arrêt de jeu, les Indonésiens sont en avance de peu 11 à 9. Dans les points suivants, la défense des Daddies surprendra plusieurs fois leurs adversaires et le public : défense au-dessus de la tête, dans le dos, ils n’ont pas d’angle sans solution. Malgré quelques beaux points, les Coréens perdent le premier set, 21 à 16.  

Le début du troisième set est à l’image du reste du match, peu d’écart de points. Les échanges montrent que les deux équipes se jaugent et ne trouvent pas toujours de solutions. A l’arrêt de jeu, ce sont les Coréens qui mènent 11 à 7. Ils creusent petit à petit l’écart menant 13 à 7. Les attaques coréennes et les erreurs de filet indonésiennes amènent KO et SHIN à mener plus confortablement 18 à 9. Ils créent la surprise en éliminant les têtes de série numéro 2, 21 à 13 dans le dernier set.  

 

Les survivants Malaisiens 

La paire indienne Satwiksairaj RANKIREDDY et Chirag SHETTY (N°10, rencontre pour la troisième fois la paire Aaron CHIA et SOH Wooi Yik (N°8, Malaisie). Les Indiens n’ont jamais trouvé la solution contre cette paire dans leurs précédentes rencontres.  Seul quart de finale sans la présence d’une équipe indonésienne, les deux paires savent que l’opportunité est rare.  

Le premier set voit les deux équipes s'affronter au coude à coude les voit au coude à coude.  Dernier point du set la Malaisie sort le volant. 21/18 pour l’Inde. 

Pour le deuxième set, les  Malaisiens prennent ce coup ci de l’avance et creusent l’écart. Les attaques de SHETTY fusent à mi terrain, permettant aux Indiens de remonter un peu. C’est trop tard, les Malaisiens trouvent la solution et prennent le deuxième set 21 à 18.   

Dans le troisième set, on assiste toujours à des affrontements sous tension. Le jeu au filet de SHETTY permet aux Indiens de prendre une courte avance. Vite remontée par la paire malaisienne, qui égalise à 4 partout. A l’arrêt de jeu, puis pendant toute la deuxième moitié du set, les deux jeux asiatiques se rendront coup pour coup. Une légère avance des Malaisiens se confirme en fin de set sur un 21/17.  

 

Et de un..  

Retour des Minions sur le court de Coubertin, après leur victoire contre les Allemands hier, Marcus Fernaldi GIDEON et Kevin Sanjaya SUKAMULJO (N°1, Indonésie) viennent rencontrer pour la cinquième fois la paire ONG Yew Sin et TEA Ee Yi (N°7, Malaisie). 

Les Minions démarrent fort ce quart de finale. Ils déroulent leurs attaques de fond de court et prennent le premier set en seulement 9 minutes, 21 à 13.  

Sur le deuxième set, les Malaisiens essayent de s’accrocher, jouent coup pour coup. Ils arrivent à maintenir le cap mais sont tout de même mené 11 à 9 à l’arrêt de jeu. Quelques loupés indonésiens et une défense à 360° (dans le dos, entre les jambes) permettent aux Malaisiens de maintenir un écart de moins de 2 points. ONG et TEA espèrent sur la fin en remontant de 17 à 20 jusqu’à un 20 partout.  Un volant dehors et un dans le filet : les Minions filent en demi-finales en expédiant ce match en 26 minutes. Score final 22/20.  

 

Et de deux….  

La dernière paire indonésienne du jour est composée de Fajar ALFIAN et de Muhammad Rian ARDIANTO (N°7, Indonésie) qui affrontera la paire japonaise Takuro HOKI et Yugo KOBAYASHI (N°16, Japon). 

Dans le démarrage de ce set, les Japonais jouent fort et mènent à l’arrêt de jeu. Le jeu croisé et rapide des Japonais rencontre bien souvent la défense d’ALFIAN et ARDIANTO. Ils remontent à 19 partout. Quelques « INDONESIA INDONESIA INDONESIA » fendent la tension dans Coubertin. 20 égalité. Service faux de l’Indonésien, 21 à 20. Le volant suivant sort du terrain, égalité de nouveau.  La dernière attaque donne le set à la paire ALFIAN/ARDIANTO : 23 à 21.  

Rapidement mené 20 à 15 sur le second set, les Japonais réagissent et mettent la pression une nouvelle fois à leurs adversaires remontant jusqu’à 18, mais le dernier volant sort et c’est la victoire des têtes de série numéro 3, les Indonésiens ALFIAN et ARDIANTO, 21 à 18.  

 

Suivez les rencontres en Direct sur les sites suivants Live Yonex IFB (cours 1, 2, 4) ou Live L’Équipe (cours 3), 

et retrouvez la programmation des matchs BWF Tournaments  

 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto