26 au 31 octobre 2021
29 oct. 2021

DD Quarts de Finale : Les paires européennes dominées par plus fortes !

Il n’y a plus de paires européennes dans le tableau de Double Dames. Les sœurs STOEVA, (TDS 5) et les Anglaises SMITH et BIRCH (TDS 6) ont été dominées par plus fortes qu’elles aujourd’hui. Quant aux têtes de série thaïlandaises numéro 3, elles ont été surprises par les Japonaises qu’elles affrontaient. Coréennes et Japonaises se rencontreront en demi-finales pour les revanches de l’édition 2019, où elles s’étaient rencontrées au même stade et dont les affrontements s’étaient soldés par 2 victoires coréennes. Ces 4 équipes se sont qualifiées sans trembler, elles sont en forme !

Les soeurs Stoeva logiquement éliminées par les têtes de série numéro 1 !

Peut-être échaudées par le match en trois sets qu’elles ont dû livrer hier pour se sortir du piège tendu par la paire indonésienne, So Hee LEE et Seung Chan SHIN (Corée du Sud ; TDS 1) devaient s’être préparées à une opposition rude contre les sœurs STOEVA.

Le début du 1er set a laissé croire que le match serait long et indécis. Mais à partir de 7/7, les chouchous de Coubertin, ont réalisé une série de 3 erreurs qui a offert un premier écart à leurs adversaires. Celles-ci n’en demandaient peut-être pas tant pour passer à la vitesse supérieure. Et la défense des Bulgares ne résiste pas : elles se retrouvent menées 16/9. Stefani et Gabriela STOEVA ne s’en relèveront pas : elles cèdent la 1ère manche 21/13 face à des adversaires en confiance !

Le début du second set ne laisse aucun espoir : il est le prolongement de la 2ème partie du 1er set. La paire bulgare commet des erreurs de défense inhabituelles, les tenantes du titre sont en confiance et la vitesse de leurs volants transperce la défense adverse. 21/9.

A la sortie du terrain, Stefani et Gabriela STOEVA confirmeront « avoir eu des difficultés de placement, des difficultés à se couvrir sur le terrain. » Elles expliquent aussi « être déçues d’avoir perdu devant ce nombreux public qui leur transmet une telle énergie ici.  Mais la défaite fait partie de ce sport et nous devons l’accepter pour continuer à progresser » concluent-elles.

 

Les Japonaises l’emportent en 3 temps contre les Anglaises !

Dans ce match entre têtes de série, Nami MATSUYAMA et Chiharu SHIDA (TDS 4, Japon) contre Chloe BIRCH et Lauren SMITH (TDS 6, Angleterre), on attendait une grosse bataille entre deux styles de jeu différents. Les Anglaises qui sont percutantes devaient réussir à perforer la muraille japonaise.

Et de manière très surprenante, la physionomie du jeu n’a pas été celle attendue pendant le 1er set. Ce sont les Japonaises qui ont pris à la gorge les joueuses anglaises, acculées en défense et qui cherchaient leur positionnement. Elles se battent pour défendre au mieux mais restent à bonne distance au score de leurs adversaires. Certains points sont exceptionnels et les clameurs du public résonnent. Néanmoins, Chloe BIRCH et Lauren SMITH s’inclinent nettement 21/14.

Dominées et sans solution dans le 1er set, on espérait une réaction de la part des 2 joueuses anglaises. Et comme par magie, elles retrouvent toute leur puissance offensive pour vite prendre l’ascendant dans le set : c’est au tour des Japonaises de subir les assauts adverses et de résister comme elles le peuvent. Le combat espéré par le public est enfin lancé ! 15 / 9, 19 / 14, BIRCH et SMITH maintiennent l’écart et concluent victorieusement le set 21/18.

On imagine un 3ème set acharné, mais malheureusement pour le public et pour les joueuses anglaises, il n’en fut rien du tout ! A partir de 4/4, BIRCH et SMITH commettent une série d’erreurs qui leur sera fatale ! Les Japonaises prennent le large au score, 11 / 4, et prennent de vitesse la défense des Anglaises qui ne résistent plus. MATSUYAMA et SHIDA l’emportent nettement 21 / 10 et seront au rendez-vous des demi-finales !

 

Les têtes de série numéro 3 surprises par une paire japonaise !

Mais il ne s’agissait pas de n’importe quelle paire ! En effet, Arisa HIGASHINO se trouve associée depuis peu de temps à la très expérimentée Yuki FUKUSHIMA. L’expérience de cette joueuse suffit à compenser la nouveauté de leur association. Et ce ne sont pas les Thaïlandaises, Jongkolphan KITITHARAKUL et Rawinda PRAJONGJAI, têtes de série numéro 3 du tournoi, qui nous contrediront ! Perdus sur le terrain, elles ont subi la loi de leurs adversaires par un 21/16 très sec, car l’écart a été très large au cours du 1er set.

Les joueuses thaïlandaises réussissent finalement à équilibrer les débats et prennent les devants dans le second set. On croit alors à un sursaut salutaire. Jusqu’à 14/14, le score est aussi serré que le jeu. C’est alors que la paire japonaise accélère et prend de nouveau de vitesse l’adversaire. Elles se procurent 7 points de set mais ne concluront le set qu’à 21/19.

 

Les têtes de série numéro 2 se qualifient avec sérieux !

Face à une paire indonésienne dangereuse mais moins expérimentée au niveau international, Siti Fadia Silva RAMADHANTI et Ribka SUGIARTO, les Coréennes Soeyong KIM et Heeyong KONG se sont montrées solides et sérieuses. Dans le 1er set, elles ne prendront l’avantage qu’à partir de 14 / 13. A 18/18, les Coréennes feront basculer le set en leur faveur, de justesse : 21/18 et contre le cours du jeu.

Par contre, le second set, s’il reste serré, est à leur avantage : 11 partout à la pause, elles se détachent alors imparablement, les adversaires marquant le pas physiquement. 21/14. Les Coréennes Soeyong KIM et Heeyong KONG seront encore en demi-finales cette année à Paris.

 

Aujourd’hui, on a assisté à ….

Nami MATSUYAMA – Chiharu SHIDA (Japon ; TDS 4) versus Chloe BIRCH et Lauren SMITH (Angleterre ; TDS 6) : 21/14, 18/21, 21/10.

Yuki FUKUSHIMA – Arisa HIGASHINO (Japon ; -) versus Jongkolphan KITITHARAKUL – Rawinda PRAJONGJAI (Thaïlande ; TDS 3) : 21 / 16, 21 / 19.

Soeyong KIM et Heeyong KONG (Corée du Sud ; TDS 2) versus Siti Fadia Silva RAMADHANTI – Ribka SUGIARTO (Indonésie - ) : 21 / 19, 21 / 14.

So Hee LEE et Seung Chan SHIN (Corée du Sud ; TDS 1) versus Gabriela STOEVA – Stefani STOEVA (Bulgarie, TDS 5) : 21 / 13, 21 / 9.

 

Suivez les rencontres en Direct sur les sites suivants Live Yonex IFB (courts TV, 2, 4) ou Live L’Équipe (court TV),

Et retrouvez la programmation des matchs BWF Tournaments

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto