26 au 31 octobre 2021
28 oct. 2021

SD Huitièmes de Finale : Les joueuses asiatiques comme à la maison !

Aujourd’hui, les 2 joueuses européennes n’ont pas réussi à créer la surprise face à des adversaires supérieures sur le papier : il n’y a plus de joueuses européennes dans le tableau. Quant aux favorites, elles sont passées assez aisément. Les quarts de demain opposeront 8 joueuses asiatiques. Seules les têtes de série numéro 6 et 7 manquent à l’appel.

Akane YAMAGUCHI a besoin de 4 points de match pour se qualifier.  

La tête de série numéro 1 japonaise a contrôlé le match contre son adversaire du jour, la Russe  

Evgeniya KOSETSKAYA (22). Le 1er set s’est soldé par un score de 21 / 17 en faveur d’Akane YAMAGUCHI, set au cours duquel la joueuse japonaise a maintenu à distance respectable son adversaire. Mais la Russe n’en a profité pour jouer avec audace quitte à commettre des erreurs. Mais ses amorties finement jouées ont surpris YAMAGUCHI et l’ont mise en confiance pour le second set.  

La joueuse russe poursuit sur sa lancée tactique et le score reste très serré tout au long du set. On sent que la tête de série numéro 1 a de la marge, mais elle aura quand même besoin de 4 points de set pour emporter le match : 21 / 17, 22 / 20.  

 

Une fois échauffée, INTANON passe sans difficulté ! 

Contre la joueuse de Taïpei, Yu Po PAI (43), a eu besoin de quelques points pour se mettre en route. Menée 4/0 en commettant des erreurs grossières, Ratchanok INTANON, s’est très rapidement reprise pour égaliser avant de se détacher facilement et irrémédiablement. 21 / 16.  

A 13 / 4 dans le second set, elle a relâché l’étreinte sur son adversaire mais a maintenu un net écart : 21 / 12. Elle affrontera en quarts de finale demain la Japonaise Sayaka TAKAHASHI, vainqueure expéditive de sa compatriote Aya OHORI. 

 

Se Young AN toujours facile !   

Contre la joueuse danoise, Line Hojmark KJAERSFELDT, 35ème mondiale, on pouvait s’attendre à une opposition solide pour Se Young AN. Le début de match est équilibré, et Line Hojmark KJAERSFELDT montre toute sa détermination à gêner son adversaire. 5 / 5.  

Mais rapidement, le débat va être écourté par Se Young AN qui hausse le niveau et donne l’impression de jouer en marchant tellement elle a l’air facile. Le match tourne à la démonstration : 21 / 9  21 / 7.  

 

Pusarla V. SINDHU s’impose en deux temps !  

Line CHRISTOPHERSEN est une joueuse danoise prometteuse, classée 24ème mondiale. Les Danois sont réputés pour le niveau de leur badminton et l’opposition pouvait être piégeuse pour l’Indienne, tête de série numéro 3. Et le 1er set a confirmé ce pressentiment. Tout de suite la Danoise se détache 4/ 0. Petit à petit PV SINDHU entre dans son match, et revient en imposant des longs rallyes qu’elle affectionne tant à son adversaire.  Elle prend le large mais laisse la Danoise revenir. 17 / 16. Elle creuse à nouveau un écart que l’on croit décisif, mais Line CHRISTOPHERSEN se bat toujours et encore, et revient à hauteur. Cet effort lui coûte physiquement, et elle commet deux erreurs : 21 / 19 en faveur de SINDHU.  

Dans le second set, on assiste à un cavalier seul de la joueuse indienne dont le jeu est bien en place et qui a fait craquer la résistance physique de son adversaire : elle s’impose 21 / 9 dans le second set.  

Aujourd’hui, on a aussi pu assister à …. 

Sayaka TAKAHASHI (Japon ; 15) versus Aya OHORI (Japon ; 20) : 21 / 12, 21 / 11. 

Pornpawee CHOCHUWONG (Thaïlande ; TDS 5) versus Yonne LI (Allemagne ; 23) : 21 / 10, 21 / 5.  

Busanan ONGBAMRUNGPHAN (Thaïlande ; TDS 8) versus Kirsty GILMOUR (Écosse ; 26) : 21 / 15, 21 / 15. 

Jia Min YEO (Singapour ; 30) versus Gregoria Mariska TUNJUNG (Indonésie ; 21) : 21 / 19, 21 / 8.  

 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto