26 au 31 octobre 2021
28 oct. 2021

DH Huitièmes de Finale : A la fin c’est l’Indonésie qui gagne

Les 4 double hommes européens du jour ont tous été éliminés. Les premiers, et pas des moindres, les derniers représentants français, les frères POPOV (N°38). Dans les autres rencontres, encore une fois, les paires asiatiques sortent leur épingle du jeu. Hors lutte fratricide comme avec les Indiens, une nation ressort clairement pour les quarts de finale de demain : l’Indonésie. Avec 3 paires sur les 8 encore en compétition demain, Coubertin n’a pas fini de vibrer au son des « INDONESIA INDONESIA INDONESIA ».

Déception pour les Français  

Premier match de cette journée de huitièmes de finale, Christo et Toma Junior POPOV (N°38) sont acclamés par un public peu nombreux face à Fajar ALFIAN et Muhammad Rian ARDIANTO (N°7, Indonésie). Les premiers points se jouent dans un silence total, seul le bruit des volants frappés et smashés fend cette atmosphère sous tension. L’entrée des autres matchs détendra quelques peu l’ambiance dans Coubertin. Les frères talonnent les têtes de série numéro 3, maintiennent la pression en restant proches au score. Ils ne se laissent pas faire et les échanges durent. Malgré tout à l’arrêt de jeu, les Indonésiens mènent 11/7. Christo trouve quelques solutions pour redémarrer le score des Français. Mais cela ne suffit pas, les Indonésiens enchaînent les points jusqu’à 16 à 8. Rapidement les Indonésiens se reprennent jusqu’à la fin du set, ils l’emportent 21/12.  

Au redémarrage, cela se complique pour les Fosséens, les Indonésiens trouvent leur rythme de croisière, et mènent 5 à 0. Quelques loupés indonésiens permettent d’espérer. A l’arrêt de jeu, alors que mené 11/3, Coubertin s’anime : « POPOV POPOV POPOV » . Les frangins trouvent quelques solutions et arrivent à remonter à 11 à 18. Puis se relancent avec un 13/19, jouent avec le feu avec un 14/20, puis 15/20. Coubertin espère. Mais le set part aux Indonésiens, trop forts pour les sudistes, score final 21/15.  

« Il nous manque du jeu mi court au filet. On manque aussi d’automatisme, on a des difficultés à se trouver sur le terrain » Toma Junior POPOV. 

« On peut mieux jouer. Il y a un peu de stress et on n’arrive pas trop à se libérer, à être plus confiant, plus en sécurité. Après ils ont été bons tout du long, ils nous ont dominé pendant 70% du match, ils méritent la victoire. A côté ça montre aussi qu’on a le niveau sur quelques points de pouvoir les titiller et même voir de les battre. Si on garde cette intensité sur tout un match, c’est possible de battre une paire comme ça. 

On aurait aimé passer un tour de plus pour faire un autre match, mais ce sera peut-être pour l’année prochaine… »  - Christo POPOV.  

 

Anglais contre Japonais 

Les Anglais Ben LANE et Sean VENDY (n°18, Angleterre) arrivent au deuxième tour directement contre les 16e mondiaux Takuro HOKI et Yugo KOBAYASHI (n°16, Japon), précédemment chaque paire a déjà gagné une confrontation, ce match fera donc pencher la balance. Au démarrage les Anglais montrent une belle défense mais les Japonais concrétisent mieux, résultat net 21 à 12.  

Les Anglais essayent de se maintenir au score dans la première moitié du deuxième set mais les échanges sont plus en faveur des japonais, à l’arrêt de jeu les Japonais mènent 11-9. Les Anglais maintiennent la pression, remontant même à 14/15. Puis tiennent jusqu’à un 17/19. Mais la route s’arrête là pour les Anglais. Deuxième set pour les Japonais 21/17.  

 

Minons contre les Allemands  

Arrivés sous les applaudissements de Coubertin et au rythme des « INDONESIA INDONESIA INDONESIA », les Minions Marcus Fernaldi GIDEON et Kevin Sanjaya SUKAMULJO (n°1, Indonésie) viennent jouer leur sixième confrontation avec la paire allemande Mark LAMSFUSS et Marvin SEIDEL (N°17, Allemagne). Déjà vainqueurs 5 fois de la paire allemande, les chouchous du public se font surprendre avec une paire LAMSFUSS/SEIDEL offensive. Rarement plus de deux points d’écarts lors de ce premier set, qui se finit avec un mauvais service allemand. Set remporté de justesse par les Indonésiens 21/19.  

Dans le démarrage du deuxième set, les minions prennent de l’avance avec un 4 à 1. Mais les Allemands se rattrapent et remontent à 4 partout. Les indonésiens prennent un peu d’avance. Les allemands les rattrapent, avec une courte avance a 9 à 7. Même scénario pour les points suivants : à l’arrêt de jeu les Allemands mènent 11/9. Les minions retrouvent leurs marques et travaillent durement le jeu allemand. Plusieurs fois le jeu au filet des Indonésiens fait mouche. Les Allemands relèvent plusieurs fois de trop, les coups de boutoirs indonésiens font des dégâts. Le set est pour les Indonésiens têtes de série numéro 1 en 33 minutes 21 à 16 pour les valeureux allemands.  

 

Dans les autres matchs  

LU Ching Yao (N°22, Taipei) contre Mohammad ASHAN et Hendra SETIAWAN (N°2) : 16/21, 21/14, 15/21.  

KO Sung Hyun et SHIN Baekcheol (N°24, Corée) contre Akira KOGA et Taichi SAITO (N°27, Japon) : 21/15, 21/14. 

ONG Yew Sin et TEO Ee Yi (N°15, Malaisie) contre Callum HEMMING et Steven STALLWOOD (N°95, Angleterre) : 21/8, 21/8.  

M.R ARJUN et Dhruv KAPILA (N°46, Inde) contre Satwiksairaj RANKIREDDY et Chirag SHETTY (N°10, Inde) :  

Supak JOMKOH et Kittinupong KEDREN (N°153, Thaïlande) contre Aaron CHIA et SOH Wooi Yik (N°8, Malaisie) : 12/21, 12/21.  

 

Dès demain, suivez les rencontres en Direct sur les sites Live Yonex IFB (court 1, 2, 4) ou Live L’Équipe (court 3).

Et retrouvez la programmation sur BWF Tournament

 

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto