20 au 25 octobre 2020
27 Oct 2019

SH Finale : Chen Long conserve son titre

D’un côté le champion olympique en titre, vainqueur des Yonex IFB 2018, le seul joueur à n’avoir pas encore perdu un seul set de la compétition, le Chinois Chen Long. En face, l’outsider de la compétition, tête de série 6, tombeur miraculeux des Danois Axelsen et Antonsen, l’homme qui n’abandonne jamais, l’Indonésien Jonatan Christie. Un champion reste un champion : Chen Long s’est une seconde fois d’affilée adjugé la victoire.

Lors de leurs sept précédents affrontements, Chen Long a toujours emporté la victoire. Mais Christie se sent en pleine confiance après son exploit de la veille face à Viktor Axelsen.

Le match a débuté par une partie de jeu du chat et de la souris entre les deux joueurs, avec de longs échanges, construits et patients, très peu d’attaques. Aucun des deux joueurs n’a voulu prendre de risque, attendant patiemment que l’autre fasse une faute. Dans un jeu patient et lent c’est Chen Long qui a pris l’avantage, menant 11-9 à la pause. Mais Christie est un habitué des remontées exceptionnelles. Il a marqué 5 points consécutifs dès la reprise, ce qui lui a permis de mener alors dans la 2ème partie du set, grâce à des défenses incroyables. Mais Chen Long, fidèle à lui-même, est resté calme, imperturbable. Il a attendu le bon moment pour placer ses attaques et a fini par remporter ce premier set d’un rien (21-19).

Un jeu tout en patience

Le début du deuxième set aura manqué de créativité pour le joueur chinois. Le champion olympique a proposé un jeu à l’image de son prénom : long. Se contenter de renvoyer le volant, ne jamais se précipiter, attendre la faute de l’adversaire. Un jeu peu spectaculaire et semblant peu efficace puisque c’est bien Jonatan Christie qui a mené au score jusqu’à la pause. Mais, l’Indonésien a pris des risques. Sans doute trop.

Toujours avec patience et calme, le joueur chinois a petit à petit augmenté le nombre de ses attaques. Christie, dans un jeu plus spectaculaire, a continué de commettre des fautes jusqu’à la fin du match. La précipitation aura eu raison de lui. Au terme de 50mn de jeu, Chen Long conserve son titre (21-19 / 21-12) sans avoir perdu un seul set de toute la compétition.

Jonatan Christie : « C’était vraiment très serré dans le 1er set. J’ai mené pendant quelques points mais je n’ai pas réussi à saisir l’opportunité. Chen Long est l’un des joueurs les plus extraordinaires du circuit. J’ai vraiment fait de mon mieux. Mais il était très solide physiquement et mentalement. J’ai fait ce que j’ai pu mais il est le gagnant. Ça m’a fait gagner en expérience ! Peut-être que j’aurais dû prendre moins de risques. »

Merci d’avoir suivi les Yonex IFB 2019 sur les réseaux sociaux de la Fédération Française de Badminton : Facebook Twitter Instagram

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto