20 au 25 octobre 2020
25 Oct 2019

DH – Quarts : Gideon/Sukamuljo prennent leur revanche

Grand spectacle aujourd’hui à Coubertin avec le remake de la finale de l’édition 2018 : les Indonésiens Gideon/Sukamuljo face aux Chinois Han/Zhou. L’Europe doit s’incliner et laisser l’Asie se partager le dernier carré avec l’élimination des Danois Astrup/Rasmussen. Le Japon, lui, ne réussit à qualifier qu’une seule de ses deux paires.

Gideon/Sukamuljo VS Han/Zhou : comme un air de déjà vu

Sur le terrain 2 aujourd’hui s’est déroulé un match à la saveur particulière. Les Minions indonésiens Gideon/Sukamuljo ont retrouvé les Chinois Han/Zhou. C’est la revanche de la finale de l’an dernier ! En 2018, les Indonésiens s’étaient inclinés à la surprise générale face aux jeunes joueurs chinois. En sera-t-il de même cette année ?

Si les Chinois étaient devants à la pause du premier set, ils n’ont pas tardé à être rattrapés par les n°1 mondiaux. Dans un premier set plus que tendu (jusqu’à 21 égalité), ce sont finalement Gideon et Sukamuljo qui trouvent la solution et qui l’emportent 23-21.

Les Indonésiens sont comme un vieux diesel : très efficaces sur la durée mais un peu lents au démarrage. Une nouvelle fois ils ont été menés dans la première moitié du 2ème set avant de finalement parvenir à passer devant leurs adversaires d’un tout petit point (11-10 pour les joueurs indonésiens à la pause). Mais une fois lancés, ils sont inarrêtables et s’imposent tranquillement 23-21 / 21-10.

Ils prennent donc leur revanche sur la finale de l’an passé et espèrent cette fois pouvoir enfin remporter le titre.

Marcus Gideon : « Bien sûr, nous sommes très contents de notre match. Nous sommes capables de très bien jouer et j’espère vraiment que demain nous jouerons aussi bien. »

Kévin Sukamuljo : « En Indonésie, c’est chez nous, tout le monde nous connaît. Mais ici à Paris c’est sympa aussi ! Le public réagit énormément, c’est différent ! »

L’Europe perd ses derniers représentants

C’est en effet terminé pour les Danois Kim Astrup et Anders Skaarup Rasmussen qui s’inclinent en deux sets face aux Indiens Rankireddy et Shetty. Les Indiens, après avoir acquis le 1er set de façon large (21-13) sont parvenus à remonter au score et à dépasser la paire danoise dans un money-time très serré. Score final : 21-13 / 22-20.

Japon : contrat à moitié rempli

Grosse surprise en revanche avec l’élimination des têtes de série 4, les Japonais Takeshi Kamura et Keigo Sonoda. La faute aux joueurs de Taïpeï Liao Min Chun et Su Ching Heng qui s’imposent sur le score large de 21-14 / 21-15. Mais le Japon sera tout de même présent en demi-finale grâce à Hiroyuki Endo et Yuto Watanabe qui battent les têtes de série 3, les Chinois Li/Liu, en 3 sets (21-12 / 18-21 / 21-9). Yuto Watanabe aura la particularité d’être encore en course dans deux tableaux demain puisqu’il s’était aussi qualifié en demi-finale un peu plus tôt dans la journée en double mixte avec Arisa Higashino. Un exploit sur un tournoi d’un tel niveau !  

A l’affiche des demi-finales de demain : Gideon/Sukamuljo tenteront d’asseoir leur suprématie mondiale face à Liao/Su de Taïpeï, tandis que Endo/Watanabe auront affaire aux Indiens Rankireddy/Shetty.

Dès demain, suivez les rencontres sur les réseaux sociaux de la Fédération Française de Badminton : FacebookTwitter   Instagram ainsi que sur notre application.

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto