20 au 25 octobre 2020
24 Oct 2019

Entretien avec ... Alexandre Rose, président de la société Boite a p’arts

Alexandre Rose est président de la société Boite a p’arts. Cette jeune société, 4 ans d’existence a rapidement percé sur le marché et est devenue incontournable. Elle est spécialisée dans le recyclage des boîtes de volants de badminton, qu’elle redesign avant de les vendre. A l'origine de la démarche de l'entreprise, un choix éthique : Boite a p’arts récupère les boites usagées et les recycle, ce qui lui coûte plus cher que si elle travaillait directement sur des boîtes neuves. A ce jour 30 000 boîtes de volants sont déjà recyclées. Cette jeune entreprise cherche déjà à se diversifier et oriente sa production en créant de nouveaux produits à partir de cylindres aux diamètres différents : boîte de crayons, bouteilles, boîtes de thé, café, quinoa... Entretien avec le président.

Pouvez-vous nous retracer l’histoire de la société ?

La société est née il y a 4 ans, de ma passion du badminton et du bois : je suis ébéniste. Nous sommes basés près de Bordeaux. Nous sommes présents sur tout le territoire français. Aujourd’hui nous sommes déjà un partenaire de la Fédération Française de Badminton et de nombreux clubs. Nous avons choisi le nom de Boite a p’arts parce que « Boîte » fait référence à la boîte de volants bien sûr, « à part » car nous utilisons différemment la boîte de volants usagée, et enfin « Arts » car il s’agit d’un travail quasiment artistique !

En quoi votre présence est-elle importante ici pour vous ?

Nous nous faisons encore davantage connaître par notre 5ème année de présence consécutive sur les IFB. Nous pouvons ainsi entamer des négociations : en échange du recyclage annuel des volants, nous garantissons à nos partenaires des prix sur le volume de boîte qu’ils nous achètent ensuite. Nous rencontrons notamment de nombreux présidents de clubs qui se posent la question du recyclage des boîtes et volants et nous interroge à ce sujet. Mais la réponse technique et logistique n’est pas si évidente.

Quelles « activations marketing » propose Boite a p’arts lors de ce tournoi 2019 en direction de ses partenaires et du grand public ? Et sur votre stand, de quoi peut profiter le spectateur ?

Nous sommes ici pour rencontrer nos partenaires, de nombreux Présidents de clubs de badminton en France et développer notre réseau. Nous sommes aussi là pour rencontrer le public sans action particulière. L’originalité du concept fait que le public vient à nous. Et nous leur offrons ce que nous savons faire : nous personnalisons, à la demande, une boîte de volants recyclée et la gravons à l’image et au nom de la personne. Les jeunes sont emballés ! Le tout en 2 – 3 minutes !

Comment se porte Boite a p’arts ?

Nous sommes présents sur tout le territoire, presque tous les départements, et dans tous les événements français de badminton, environ une quarantaine de tournois par an. Cette année est exceptionnelle car nous avons aussi été présents aux Championnats du Monde à Bâle, au mois d’août, et aux championnats d’Europe Paralympique de Rodez en septembre dernier. Nous sommes de plus en plus présents sur tous les grands événements. Il s’agit d’un des paramètres qui expliquent notre croissance de 25% cette année. Mais le paramètre essentiel est que notre concept étonne et plaît : chaque boîte est personnalisée, donc unique ! Mais c’est un travail très minutieux qui demande beaucoup de concentration. Enfin, nous travaillons régulièrement avec une trentaine de clubs ! Avec eux, en échange des boîtes à recycler nous offrons des lots ! Mais ce n’est pas le seul échange que nous avons ! Dans la paysage du badminton français, nous sommes identifiés. Preuve en est l’incroyable augmentation de 700% des ventes cette année sur la boutique en ligne ! Nous sommes présents dans 62 pays.

Quel regard portez-vous sur l’éco-responsabilité dans le monde du badminton français aujourd’hui ? Peut-on parler d’émulation ?

On voit depuis 5 ans une grande évolution. De nombreux clubs nous contactent en cherchant à trouver des solutions : comment peut-on faire ? Quelles sont les solutions pour recycler les déchets ? Pour les couvercles et les boites, nous les orientons vers nous, ce qui est logistiquement compliqué : le territoire est grand et il reste beaucoup de travail à faire pour notre part à nous. Les clubs sont sérieusement engagés et travaillent en ce sens. La FFBad est vraiment acteur de l’éco-responsabilité !

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto