20 au 25 octobre 2020
24 Oct 2019

DH - Huitièmes - Bilan mitigé pour les stars indonésiennes et les paires danoises

Le public avait hâte aujourd’hui de voir les deux paires phares du badminton actuel en double hommes, les numéros 1 et 2 mondiales qui se sont qualifiées si laborieusement hier. Une autre des attractions de la journée : les paires danoises opposées à des paires asiatiques à leur portée.

Les champions du monde éliminés !

Les champions du monde en titre, les indonésiens Mohammad Ahsan et Hendra Setiawan, étaient opposés aux indiens Satwiksairaj Rankireddy et Chirag Shetty, numéros 11 mondiaux.

La paire indienne entre rapidement en action et mène au score tout au long du 1er set qu’elle emporte 21-18. Les indiens ont beaucoup joué derrière le filet afin de neutraliser la vivacité et la puissance des indonésiens, contraints de répondre par un jeu court. Ils commettent de nombreuses erreurs à ce jeu-là et s’inclinent.

Dans le second set, les Champions du monde prennent les devants et accélèrent le jeu. La paire indienne continue de jouer son jeu, mais se montre moins incisive dans le jeu au filet. Cela permet à Ashan et Setiawan de s’imposer à leur tour 21-18.

Le troisième set est à sens unique : la paire indienne retrouve sa stratégie au filet et continue de jouer aussi sereinement que dans les sets précédents. Ahsan et Setiawan commettent trop d’erreurs et sont immédiatement distancés. Il n’y a pas de réaction de leur part. Ils s’inclinent très logiquement 21-13 contre une paire indienne très confiante en son badminton !

Astrup et Rasmussen enchantent le public !

Très solides hier, la paire danoise avaient prouvé sa solidité mentale avant de l’emporter aisément contre les vice-champions du monde japonais en 2 sets !

Contre leurs adversaires malaisiens, Aaron Chia et Soh Wooi Yik, 13° mondiaux, le match se complique assez rapidement : après un départ en fanfare (9-5), on sent que la paire malaisienne prend le dessus dans l’échange en trouvant des ouvertures en jouant entre les 2 danois. Ils reviennent à 12-12, les échanges sont spectaculaires et chaque paire le dirige à son tour. Le combat est engagé. La tension est palpable en fin de 1er set et les malaisiens craquent en commettant une erreur de trop. 21-19.

Malgré tout, les malaisiens continuent sur leur dynamique dans le jeu et empochent très facilement le second set (21-13) profitant d’une baisse de régime d’Astrup et Rasmussen. Le début du set est accroché (6-6), puis les malaisiens Chia et Soh prennent l’ascendant : 11-7. Astrup et Rasmussen, menés 14-8 et alors qu’on les croit perdus, réagissent en décidant de jouer plus court derrière le filet, comme lors du 1er set. Cette variation tactique est payante et leur permet de basculer à 17-16 en leur faveur. Les échanges sont alors épiques et enchantent le public qui ne cesse de s’émerveiller des prouesses techniques des 4 joueurs : défenses à genoux, plongeons spectaculaires, les danois emploient les grands moyens et réussissent à s’imposer 23-21. Ils prouvent encore une fois la solidité de leur jeu et de leur mental !

Les tenants du titre passent sur le fil

Par ailleurs, on retiendra que les chinois Cheng Kai Han et Hao Dong Zhou s’impose au finish contre la paire indonésienne qui les a malmenés toute la partie. Ce match très spectaculaire a tenu en haleine le public et s’est conclu : 21-18 / 20-22 / 22-20.

Les numéros uns mondiaux aidés par le sort

Les numéros uns mondiaux, les indonésiens Marcus Fernaldi Gideon et Kevin Sanjaya Sukamuljo, sont bien rentrés dans leur match aujourd’hui face aux coréens Kim Gi Jung et Lee Yong Dae. Ils prennent les devants dans ce set et contrôlent le score jusqu’à la fin du set. Les coréens grapillent point par point mais échouent à 21-18. C’est alors qu’abandonne la paire coréenne, par suite de la blessure de l’un des 2 joueurs. Gideon et Sukamuljo n’ont pas puisé dans leurs réserves.

L’autre paire danoise passe à la trappe.

La paire Mathias Boe et Mads Conrad-Petersen, très expérimentée, affrontait une paire de la Chine de Taipei Liao Min Chun – Su Ching Heng, mieux classée qu’eux.

Les danois prennent aisément la 1ère manche en manœuvrant bien leurs adversaires (21-14). Continuant sur leur lancée, ils mènent 7-2. Les chinois de Taipei réagissent alors et retournent la situation en leur faveur : 21-17.

Les points du 3ème set sont équilibrés et régale le public, mais Liao et Su ont nettement le dessus au score : ils ont réussi à fatiguer les danois et l’emportent logiquement 21-15.

Dans le dernier match de la journée, la paire japonaise Kamura / Sonoda s'impose au bout de la nuit face aux joueurs de Taipei Lee / Wang. 

Dès demain suivez les rencontres, avec notamment l’affrontement entre les numéros un mondiaux et les tenants du titre parisien, sur les réseaux sociaux de la Fédération Française de Badminton : Facebook // Twitter // Instagram

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto