23 au 28 octobre 2018
28 Oct 2018

FINALES - DD : Les championnes du monde viennent à bout des Stoeva

La finale du Super 750 de Paris opposait les championnes du monde en titre, n°5 mondiales, la paire japonaise Mayu Matsumoto / Wakana Nagahara, à l’équipe préférée du public parisien, la paire bulgare composée des sœurs Gabriela et Stefani Stoeva, championnes d’Europe en titre. Sur le papier, l’affiche est très alléchante, mais les deux sœurs Stoeva n’ont pas réussi à créer l’exploit : Mayu Matsumoto et Wakana Nagahara s’imposent en 2 sets : 21-14 / 21-19.

Un premier set tout en maîtrise

Dès le début du set, les 2 joueuses japonaises, Mayu Matsumoto et Wakana Nagahara, ont tenu à prendre le contrôle du jeu. Elles s’échappent 4-1 profitant de quelques erreurs de la paire bulgare, poussée à la faute. Cet écart se stabilise ensuite à -4 en défaveur des sœurs G et S.Stoeva mais croît de nouveau car leurs attaques butent sur la mobilité de leurs adversaires, qui réussissent à les prendre à défaut en alternant amortis de fond de court croisés et interceptions gagnantes au filet : 18-12. Malgré de très beaux points, les bulgares s’inclinent dans ce 1er set 21-14.

Un réveil trop tardif dans le 2nd set

En cours de 2nd set, on se demande s’il va être un remake du 1er. De longs échanges, un débat équilibré (6-5 pour M.Matsumoto et W.Nagahara) avant que la paire japonaise ne se détache pour mener 11-5 à la pause puis 13-6. Dominées, les 2 joueuses bulgares effectuent néanmoins un spectaculaire retour au score (16-17), qui soulève les clameurs du public et présage d’un 3ème set désiré.  Leurs coups, plus tranchants, transpercent la défense de M.Matsumoto et W.Nagahara. Mais le point pour revenir à égalité (16-17), s’il est très spectaculaire, tourne à l’avantage des japonaises. Menées 20-18, G et S.Stoeva sauvent brillamment un point de match avant de s’incliner 21-19.

Les championnes du monde s’imposent en venant à bout de la solidité du jeu proposée cette semaine par les 2 championnes bulgares. Celles-ci, sourire aux lèvres et peut-être fatiguées par leur match marathon des demi-finales, reconnaissaient « la supériorité de leurs adversaires » mais retenaient surtout « la semaine très positive qu’elles viennent de vivre ». De bon augure avant leur prochain objectif, l’Open d’Allemagne dès la semaine prochaine. Très soutenues par le public français cette semaine, elles tenaient à dire « Merci au public français ! », en français dans le texte.

Résultat détaillé :
Yonex IFB 2018 - Mayu MATSUMOTO / Wakana NAGAHARA (Japon) battent Gabriela STOEVA / Stefani STOEVA (Bulgarie) 21/14 21/19

 

Suivez les matchs de 14h – 17h sur la Chaine L’EQUIPE, puis sur L’Equipe.fr.

Comment suivre les IFB en direct ? Infos ICI
https://www.yonexifb.com/fr/vivre-les-ifb/comment-suivre

Toute l’année, suivez les résultats du badminton français sur le site de la FFBaD (www.ffbad.org) et sur ses réseaux sociaux.

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto