23 au 28 octobre 2018
27 Oct 2018

DEMI-FINALES – SH : Momota effacé par un Chen Long olympique

Les demi-finales de simple hommes ont vu dans un premier temps la lourde défaite du dernier représentant européen, le Danois Rasmus Gemke, face à un solide Shi Yuqi. Tandis que dans la session de l’après-midi, le choc des champions n’a pas eu vraiment lieu, dû à une prestation moyenne, voir décevante, d’un Momota éteint face à un Chen Long en forme olympique.

Chen Long le revenant

Le choc tant attendu entre le champion du monde le Japonais Momota et le champion olympique Chen Long a surpris à la fois dans son issue, mais également dans son déroulé. Homme en forme du moment, le Japonais a eu les plus grandes difficultés à entrer dans son match, ce dont a largement profité le joueur chinois qui s’est offert la victoire.

Dans un premier set accroché, c’est finalement le champion Chen Long qui l’emporte 21-18 sur son adversaire, se montrant plus solide offensivement comme défensivement. Eteint, Momota se contente de défendre jusqu’à ce qu’un smash percutant adverse achève le point.

Mais qu’arrive-t-il au n°1 mondial ? Il semble absent et ne manifeste pas l’explosivité qu’on lui connait. Mené de 6 points à la pause dans le deuxième set, il ne trouve aucune solution. Chen Long de son côté enfonce le clou et se montre d’une précision redoutable. Tout le monde dans la salle s’étonne du manque de réaction du Japonais qui n’est que l’ombre de lui-même.

Peut-on parler de non-match ? Presque. Toujours est-il que le Japonais, TDS 1, quitte la compétition plus tôt que ce que les pronostics avaient laissé penser. Score final : 21-18/21-8.

Rasmus Gemke à bout de souffle

La première demi-finale du simple homme voyait s’affronter la tête de série 2, le Chinois Shi Yuqi, et le jeune outsider danois Rasmus Gemke, dernier européen encore en lice. Si le joueur chinois n’a pour le moment rencontré aucune difficulté dans cette compétition, n’ayant jamais perdu un seul set, le jeune Danois a au contraire enchaîné les performances acharnées, n’ayant eu que des matchs marathon en trois sets depuis le début des ces Internationaux. L’état de forme des deux joueurs n’était donc pas comparable.

Le jeune Gemke, dépassé par la vitesse d’attaque de son adversaire, a payé ses affrontements en trois sets des jours précédents. Plus lent, moins explosif et plus irrégulier, il doit concéder le premier set (21-11) malgré une belle résistance qu’il faut souligner. Gemke, fatigué certes mais pas abattu, a eu beau redoubler d’efforts et proposer des échanges variés, à la fin c’est toujours la Chine qui l’emporte. Shi Yuqi, l’esprit déjà tourné vers la finale, enchaîne les smashs qui longent la ligne. Le Danois ne peut rien faire et regarde les points lui échapper. Logique victoire donc pour la TDS 2 (21-11/21-16) qui n’a toujours pas perdu un seul set.

A bout de souffle, le jeune Danois est revenu sur sa performance : « Evidemment je voulais un troisième set, mais en même temps ça aurait été vraiment difficile. Je suis très fatigué à cause des longs matchs des jours précédents. J’espère faire mieux la prochaine fois que je l’affronterai. Mais c’est quand même le n°2 mondial, donc je sais qu’il va falloir travailler. ». Mais Rasmus Gemke fait finalement un bilan encourageant de sa semaine à Paris : « C’est tout de même très positif pour moi d’avoir réussi à atteindre les demi-finales. De plus c’est vraiment extra de jouer ici, devant ce public qui est d’un soutien extraordinaire ».

Nul doute que le public parisien l’accueillera avec plaisir l’année prochaine.

Demain, la finale sera donc sino-chinoise entre le n°1 Shi Yuqi et le n°2 Chen Long.

Retrouvez tous les résultats sur le site de l’événement, ainsi que sur les réseaux sociaux de la FFBaD. Vous aurez également la possibilité de suivre les finales demain de 14h – 17h sur la Chaine L’EQUIPE, puis sur L’Equipe.fr.

Comment suivre les IFB en direct ? Infos en cliquant ici

RESULTATS DU TABLEAU
Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto