22 au 27 octobre 2019
27 Oct 2018

DEMI-FINALES – DD : Les Stoeva assomment les Coréennes

Dans la première demi-finale du tableau de double dames, les tenantes du titre Polii/Rayahu ont été éliminées par les championnes du monde japonaises. Dans l’autre demie, les sœurs Stoeva, dernier espoir européen, ont littéralement épuisé leurs adversaires du jour dans un match-marathon.

Un combat d’1h34 !

Le public de Coubertin attendait avec impatience la demi-finale entre les Coréennes Lee/Shin, finalistes l’année passée, et les championnes d’Europe, les sœurs Stoeva. Dernières représentantes européennes encore en course, ces dernières ont joué leur meilleur badminton.

Le match voit dès l’entame du premier set les deux paires enchaîner les défenses et prolonger ainsi les échanges. Malheureusement il aura suffi de quelques fautes directes des Bulgares pour permettre à leurs adversaires de s’emparer du premier set (21-15). Encouragées par le public de Coubertin, les sœurs Stoeva parviennent à renverser la vapeur pour finalement mener puis emporter le deuxième set 21-15.

Lancées et soutenues par le public, les Bulgares sont inarrêtables. Il faut dire que les Coréennes ont pris un coup au moral après avoir reçu un carton jaune, puis un rouge, à force de perdre beaucoup trop de temps entre chaque point. Avec tous les spectateurs derrière elles, les sœurs Stoeva s’envolent finalement vers la finale (15-21/21-15/21-15) après 1h34 de jeu et valident définitivement leur prochaine place dans le top 10 mondial.

Encore euphorique, Stefani n’a pas encore totalement conscience de la performance qu’elles viennent d’accomplir : « Je pense que nous ne réalisons pas encore ce que nous venons de faire. Hier nous battons les championnes olympiques, aujourd’hui ce sont les Coréennes. C’est vraiment incroyable ! ». Gabriela est revenue sur le troisième set et notamment sur le temps que prenaient leurs adversaires entre chaque point : « Notre coach nous a beaucoup aidé. Il a essayé de nous garder concentrées toutes les deux. Et c’est ce qu’il nous fallait : être concentrées sur chaque point ! ».

Désormais elles doivent se tourner vers la finale qui les attend. « Nous allons simplement essayer de nous faire plaisir sur le terrain. C’est vrai que c’est une grosse pression d’être les dernières européennes mais le public ici nous a énormément aidé. » a reconnu Gabriela. Stefani aura finalement le mot de la fin : « Il n’y a pas de pression quand la salle nous soutient comme ça ! Nous sommes vraiment reconnaissantes envers tous ceux qui nous ont encouragées aujourd’hui. »

Le Japon domine les débats

Dans le premier match de double dame de la journée s’affrontent la paire indonésienne tenante du titre Polii/Rahayu et les rescapées japonaises Matsumoto/Nagahara, respectivement TDS 4 et 5. C’est la première fois d’ailleurs de la compétition que chaque paire affronte une autre tête de série, après avoir toutes deux bataillé en trois sets la veille. Beaucoup de similitudes donc sur le papier mais finalement un grand écart de jeu sur le terrain.

En effet les Indonésiennes ne parviennent pas à prendre la mesure du match et enchaînent des erreurs défensives qui ne pardonnent pas. Leurs adversaires se montrent au contraire de plus en plus pressantes et agressives au filet et emportent donc logiquement le premier set sur le score sans appel de 21-10. Dans le deuxième set, on prend les mêmes et on recommence. Les Indonésiennes ne trouvent pas la solution et s’inclinent sévèrement face aux championnes du monde. Score final : 21-10/21-8.

Les Indonésiennes tenantes du titre sont éliminées. Ce sera donc une nouvelle paire qui sera sacrée demain à Coubertin.

Retrouvez tous les résultats sur le site de l’événement, ainsi que sur les réseaux sociaux de la FFBaD. Vous aurez également la possibilité de suivre les finales demain de 14h – 17h sur la Chaine L’EQUIPE, puis sur L’Equipe.fr.

Comment suivre les IFB en direct ? Infos ICI

RESULTATS DU TABLEAU
Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto