22 au 27 octobre 2019
26 Oct 2018

QUARTS - DH : L'Europe perd ses derniers représentants

Beaucoup de spectacle mais peu de surprises aujourd’hui à Coubertin dans le tableau de double Hommes avec notamment les Russes Ivanov/Sozonov qui sont passés tout près de l’exploit et la grande forme des favoris indonésiens Gideon/Sukamuljo.

Ivanov/Sozonov s’inclinent d’un rien

Dans le match voyant s’affronter les tenants du titre, les joueurs de Taïpeï Lee/Lee, aux derniers représentants européens, les Russes Ivanov/Sozonov, il aura fallu trois sets pour voir la paire de Taïpeï se qualifier pour les demi-finales.

Dans l’entame du match, beaucoup de difficultés pour les Russes qui se laissent légèrement distancer au score. Sozonov a notamment eu du mal à entrer dans son match défensivement et a commis de nombreuses fautes directes. Peu à peu, les joueurs de Taïpeï prennent l’ascendant pour, malgré un réveil russe un peu tardif, remporter le premier set 21-19.

Beaucoup plus agressifs dans le deuxième set, les Russes se montrent alors conquérants et mènent finalement à la pause. Plus serein, Sozonov a même offert à la salle un changement de raquette en plein jeu pour finalement finir le point. Leur belle avance au score leur permet de s’adjuger le deuxième set (21-17) même après une belle remontée de leurs adversaires.

Le scénario du troisième a été très similaire à celui du premier : des Russes fébriles, en difficultés défensivement, face à des joueurs de Taïpeï à qui tout semble réussir. Jamais très loin au score, et pourtant toujours menés, Ivanov et Sozonov doivent user de toute leur énergie pour pouvoir rester dans le match. Grâce à une remontée de dernière minute, ils parviennent à prendre l’avantage à la pause (11-10). Un avantage qui ne suffira pas à remporter ce match. Après un volant de match qu’ils n’ont pas su concrétiser, les joueurs russes doivent s’incliner 21-19/17-21/22-20.

Le show asiatique

Les spectateurs de Coubertin voulaient du spectacle. Ils ont été servis par le match entre les favoris du tournoi, les Indonésiens Gideon/Sukamuljo, et la paire de Taïpeï, TDS 7, Chen/Wang.

Enchaînant les points rallyes, tous plus spectaculaires les uns que les autres, personne ne peut dire qui va l’emporter à la pause du premier set. Kevin Sukamuljo, cassant sa raquette pendant un point, réussira même l’exploit d’en récupérer une autre en plein jeu pour revenir offrir le smash gagnant à son partenaire. Le set se termine finalement sur une bande en faveur des Indonésiens qui s’imposent 21-17. Deuxième set beaucoup moins accroché avec des joueurs indonésiens qui prennent clairement un ascendant technique, tactique et psychologique sur leurs adversaires. Ils se qualifient donc logiquement pour les demi-finales sur le score de 21-17/21-11.

Côté chinois tout reposait aujourd’hui sur la paire Han/Zhou après l’élimination la veille de trois des quatre paires qualifiées. Opposés aux joueurs de Taïpeï Liao/Su, tombeurs de la TDS 2 hier, les joueurs chinois ont su venger leurs compatriotes en remportant de façon assez sereine leur match 21-17/21-18.

Enfin l’Inde, sûre d’avoir une paire qualifiée en demi-finale, peut se montrer fière du match 100% indien entre Attri/Reddy et Rankireddy/Shetty. Très proches au ranking mondial (29èmes pour les premiers, 25èmes pour les seconds), le match a finalement tourné en faveur de Rankireddy/Shetty après l’effondrement de leurs adversaires dans le second set. Victoire 21-17/21-11.

Retrouvez encore plus de spectacle demain lors des demi-finales que vous pourrez suivre en direct sur la chaîne l’Equipe à partir de 19h mais également tout au long de la journée sur LEQUIPE.fr et sur les sites et réseaux sociaux de la FFBaD.

RESULTATS DU TABLEAU
Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto