22 au 27 octobre 2019
25 Oct 2018

HUITIEMES – MIXTE : Les Britanniques reçus à 50 %

Les paires britanniques de mixte ont fait parler d’elles aujourd’hui. Si le choc entre les Adcock et les n°1 mondiaux Zheng et Huang a été expéditif, l’Angleterre aura tout de même une paire en quart de finale après l’incroyable performance de Marcus Ellis et Lauren Smith.

Les Adcock dépassés

Le match de double mixte attendu de cette journée était le choc entre les chouchous de Coubertin, les Britanniques Adcock, et les n°1 mondiaux Zheng et Huang. Encore fatigués de son long match de la veille, la paire britannique a peiné à trouver son rythme en début de match et a commis quelques fautes qui, face aux champions du monde, se sont rapidement payées. Le premier set sera remporté par les Chinois sur le large score de 21-12. Malgré un bon début de deuxième set, les Britanniques n’ont pas trouvé la solution et ont dû s’incliner sévèrement : 21-12/21-11.

Forcément déçus, les Adcock sont revenus sur leur défaite : « Au début du deuxième set, c’est vrai que nous menions, mais on a commis de plus en plus d’erreurs, ce qui nous a mené à la défaite. C’est l’une des meilleures paires du monde. Ils n’ont pas perdu depuis un long moment, on comprend facilement pourquoi. C’était vraiment difficile de jouer contre eux », a reconnu Chris Adcock. « Normalement on parvient à s’adapter à la vitesse, mais là ils ont vraiment joué à un autre niveau […]. On va continuer à travailler, et ne pas se focaliser seulement sur les points négatifs. On va apprendre de nos erreurs. Ils ne sont pas invincibles ! » a ajouté Gabrielle Adcock.

L’exploit Ellis/Smith

Le scénario fut tout autre pour Marcus Ellis et Lauren Smith. Opposés aux Malaisiens Goh Soon Huat et Shevon Jemie Lai, les Britanniques ont dû se battre sur chaque volant avec une rage peu commune. Combattifs jusqu’au bout, ils ont arraché le premier set d’un rien (21-19). Le deuxième set aura été tout aussi intense : 24-22 pour les Malaisiens ! Les Britanniques ont pourtant eu un volant de match qu’ils n’ont pas su concrétiser.

Le public de Coubertin, tout acquis à la cause britannique, n’a pas manqué de donner de la voix pour encourager ses favoris. Mais épuisés par l’énergie dépensée dans les deux sets précédents, Marcus Ellis et Lauren Smith n’ont pas réussi à suivre le rythme imposé par les Malaisiens dans l’entame du troisième set et sont menés de 8 points à la pause. Mais impossible n’est pas anglais ! Aussi incroyable qu’inattendu, les Britanniques ont réussi l’exploit de recoller au score à 16 partout devant un public survolté. Lancés, les Britanniques ont alors poursuivi leur ascension pour finalement s’imposer 21-19/24-22/21-19 sous les hourras des spectateurs.

Euphoriques, les vainqueurs sont revenus sur cette importante victoire. Lauren Smith a notamment évoqué la fin du match : « Ne jamais abandonner, peu importe la situation ou le score. A la fin du match, on a senti qu’on était au-dessus, donc ce résultat c’est génial ! ». La fierté était bien visible sur le visage de Marcus Ellis : « On méritait de gagner le deuxième set. C’est vrai que dans le début du troisième, ça a été compliqué mais on a réussi à revenir au score, et c’est quelque chose dont on doit être fier. »

Mais demain, c’est une autre bataille qui les attend puisqu’ils affronteront les n°1 mondiaux, tombeurs des Adcock quelques minutes auparavant.  

Les allemands à deux points près…

Autre paire européenne présente aujourd’hui pour ces huitièmes de finale, les Allemands Marvin Seidel et Linda Efler. Face à eux, les Japonais Takuro Hoki et Wakana Nagahara. Les Allemands, plus offensifs et plus organisés, ont rapidement pris la tête pour s’adjuger facilement le premier set 21-11. Mais les Japonais ont pu profiter du relâchement de leurs adversaires par la suite pour sauver le match in-extremis (22-20) et mener les joueurs à un troisième set, au cours duquel aucune paire n’est parvenue à distancer l’autre. Les Allemands auront sauvé 5 volants de matchs avant de finalement s’incliner sous les acclamations du public sur le score serré de 11-21/22-20/26-24.

En revanche c’est terminé pour le dernier double mixte danois encore en lice. Joachim Fischer Nielsen et Alexandra Bøje s’inclinent en deux sets (21-10/21-15) face aux Thaïlandais Puavaranukroh/Taerattanachai. Même scénario pour la paire hollandaise Tabeling/Seinen face aux Japonais Watanabe/Higashino (21-14/21-6).

Dans les autres matchs, on notera l’élimination surprise de la tête de série 4, les joueurs de Hong-Kong Tang/Tse, battus en deux sets (21-18/21-18) par les Coréens Seo et Chae.

Dès demain retrouvez les quarts de finale avec notamment le match des Britanniques Ellis/Smith, ainsi que deux paires japonaises présentes en quarts !

RESULTATS DU TABLEAU
Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto