22 au 27 octobre 2019
25 Oct 2018

HUITIEMES - DH : L’Europe résiste, la Chine déchante

Dans le tableau de double hommes, il ne reste en course qu’une seule paire européenne : la paire russe Vladimir Ivanov et Ivan Sozonov, qui s’est offert une belle victoire face à une paire taïwanaise. D'autres surprises ont émaillé la journée, parmi lesquelles la défaite des champions du monde au bout de la nuit. Résultats du jour.

Une surprise monumentale : les champions du monde sortis au bout de la nuit !

Quel spectacle époustouflant a offert la paire de Taïpei, Miin Chun Liao et Ching Heng Su (n°15) face aux Champions du monde en titre, les Chinois Junhui Li – Yuchen Liu ! Ils ont livré aux spectateurs ébahis et encore bien présents un match de toute beauté aussi efficace que spectaculaire. Ils l’emportent en deux sets 21- 19/ 21-17.

La paire russe s’offre un quart

Pour Ivanov et Sozonov, la partie contre les joueurs de Taipei, Ching Yao Lu et Po Han Yang, n°28 mondiaux, était pourtant mal engagée tant le début de première manche était mal négocié. Très vite menés 7-2 puis 13-7, par une paire taïwanaise agressive et qui les pousse à la faute, la paire russe a commencé à faire tourner le match grâce à une série de 4 points gagnants. Revenus à hauteur de leurs adversaires, V.Ivanov et I.Sozonov concèdent néanmoins la 1ère manche 21-19.

Les russes ont progressivement pris la mesure de leurs adversaires dans le 2nd set, gagné 21-16, puis ont conclu sans coup férir le travail dans le 3ème set 21-10.

A la sortie de la rencontre, ils étaient très heureux de leur victoire et nous ont confirmé « s’être compliqué eux-mêmes la tâche par de nombreuses erreurs en début de match. »

Les joueurs russes sont conscients de « leur très bonne forme actuelle » et espèrent « une bonne performance en quart de finale pour vaincre les tenants du titre », également de Taipei, Jhe-Huei Lee et Yang Lee, classés 14° mondiaux, sept places devant eux.

Les numéros un mondiaux spectaculaires

La rencontre entre la paire numéro Un mondiale, les indonésiens Marcus Gideon / Kevin Sukamuljo, et les japonais n°10 mondiaux, Hiroyuki Endo / Yuta Watanabe, était attractive et elle a tenu ses promesses.

Les numéros un mondiaux ont su contrôler le match en accélérant quand il le fallait : en sauvant par exemple 2 points de set à 18-20 dans le second set, finalement remporté. Le score du match, 21-12 puis 22-20 en faveur des indonésiens, a proposé un véritable jeu de double tout en vitesse et en changement de rythme. Les échanges ont parfois été très intenses. Le public ne s’y est pas trompé. On notera notamment la folie de Sukamuljo qui a, à maintes reprises, déclenché les clameurs du public ! Défenses de smashs dans le dos, entre les jambes interceptions volleyées, amortis subtiles, smashs gagnants : il a étalé devant le public parisien l’incroyable étendue de son talent.

Les paires indiennes à la fête

Aujourd’hui ce ne sont pas moins de 2 paires chinoises (les numéros 3 mondiaux Cheng Liu et Nan Zhang et la paire montante du double messieurs chinois Jiting He et Qiang Tan) qui ont été battus par des paires indiennes. Les doubles victorieux (Manu Attri – Sumeeth Reddy et Satwiksairaj Rankireddy - Chirag Shetty) seront à suivra dans cette fin de compétition.

Demain, en quarts de finale, on surveillera de près la rencontre entre la paire russe V.Ivanov / I.Sozonov, sur qui reposent désormais les espoirs européens, et les tenants du titre Jhe-Huei Lee et Yang Lee. Les autres rencontres, et notamment le duel entre les deux paires indiennes, Manu Attri / Sumeeth Reddy et Satwiksairaj Rankireddy / Chirag Shetty, seront à suivre en direct sur la chaîne L’équipe 21 et bien sûr les réseaux sociaux de la Fédération Française de Badminton ; Instagram, Facebook et Twitter.

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto