23 au 28 octobre 2018
27 Nov 2017

Hong-Kong Open : Lee Chong Wei,
enfin !

Après 9 mois de disette en Superseries, le Malaisien Lee Chong Wei a renoué avec la victoire ce dimanche à Hong-Kong face au champion olympique Chen Long.

Lee Chong Wei, le retour en lumière

L’année 2017 a été compliquée pour la légende Malaisienne qui a dû essuyer de nombreux revers, mais la dernière étape du circuit Superseries avant la finale à Dubaï a finalement sourit à Lee Chong Wei. Après avoir facilement éliminé le numéro 2 mondial Son Wan Ho en quarts de finale (21/11 21/12), le Malaisien n’a pas fait dans la dentelle non plus en demi-finale face à Shi Yuqi (21/19 21/8). En finale, il affrontait le champion olympique en titre, le Chinois Chen Long, tombeur du jeune danois Anders Antonsen en demi-finale lors d’un match marathon (1h26 de jeu). En finale, le Malaisien a creusé l’écart dès l’entame de match pour mener 11/4 à la pause. Ces quelques points d‘avance acquis lui ont permis d’encaisser le premier set 21/14. Le deuxième set est à l’inverse en faveur du Chinois qui parvient à mener les débat en comptant jusqu’à 6 points d’avance. Mais l’intensité mise par Lee Chong Wei et l’augmentation du nombre de fautes de Chen long ont permis à l’ancien numéro 1 mondial de revenir à niveau, puis à passer devant en toute fin de rencontre, score final 21/14 21/19.

Tai Tzu Ying en maitrise

Encore raté pour l’Indienne Pusarla V.Sindhu qui décidément ne parvient que très rarement à concrétiser ses finales en victoire. Cette fois, elle est tombée sur la grande technicité de la numéro 1 mondiale, Tai Tzu Ying, qui ne lui a laissé que très peu de chances. La joueuse de Taipei a ainsi remporté un nouveau Superseries cette année, quelques semaines après sa victoire à Paris.

Les Danois ratent le coche

Que ce soit en double mixte ou en double hommes, les paires danoises Christiansen/Pedersen et Conrad-Petersen/Kolding n’ont pas réussi à convertir leur qualification en finale en victoire. EN double mixte, Christiansen/Perdersen continuent sur leur belle lancée, 2 mois après leur première association en compétition. En quatre tournoi Superseries, ils auront atteint 3 fois les demi-finale et 2 fois les finales (à Kong-Hong ce dimanche et en Chine la semaine dernière). Cette fois, ils ont buté sur les Chinois Zheng/Huang, têtes de série 5, battus sur le score de 21/15 21/13.

 

En double hommes, nous avons d’avantage l’habitude de voir les Danois Boe/Mogensen au premier plan. Mais avec leur forfait au deuxième tour, c’est l’autre paire composée des deux Mads (Conrad-Petersen et Kolding) qui a tiré son épingle du jeu. Ils ont été logiquement battu ce dimanche par les numéros 1 mondiaux Gideon/Sukamuljo sur le score assez sévère de 21/12 21/18.

 

Enfin en double dames, les Chinoises Chen Qingchen et Jia Yifan ont dû lutter face aux Indonésiennes Polii/Rahayu pour parvenir à remporter leur deuxième Superseries de suite (après la Chine la semaine passée), victorieuses après 1h10 de jeu sur le score de 14/21 21/16 21/15.

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto