23 au 28 octobre 2018
20 Nov 2017

Tahoe China Open : la Chine en reconquête à domicile

A l’exception du double hommes, la Chine était présente ce week-end dans l’intégralité des finales à domicile. Elle repart avec le titre en simple hommes, double dames et double mixte. Le Danemark, présent dans 3 finales, n’a pourtant rien remporté.

Après leurs récentes difficultés en Superseries au Danemark (2 finales un seul titre) puis à Paris (une seule finale), la China comptait bien se relancer à domicile. C’est chose faite après ce week-end puisqu’elle remporte 3 des 5 finales.

Chen Long triomphe sur Viktor Axelsen

En simple hommes, les deux adversaires ont livré une belle bataille d’1h12 de jeu. Le champion olympique en titre Chen Long, en quête d’une nouvelle victoire depuis deux ans et l’Open du Danemark, faisait face à l’homme en forme du moment, le champion du monde Viktor Axelsen. Si le premier set tombe dans l’escarcelle du Chinois (21/16), le Danois a profité de quelques erreurs de son adversaire pour revenir à hauteur et égaliser dans le second set (21/14). Dans ce troisième set décisif entre les deux hommes, c’est le local qui a vite pris l’ascendant face à un Danois moins précis. Score finale 21/16 14/21 21/13, le Chen Long peut exulter : il renoue avec la victoire en Superseries à domicile.

Akane Yamaguchi maîtrise, l’impressionnante Gao Fangjie

La finale du simple dames s’est jouée entre deux joueuses particulièrement en confiancee en Chine. D’un côté, la Japonaise Akane Yamagichi, tête de série 5, vainqueur de tous ses matchs à Fuzhou, notamment en demi-finale face à Ratchanok Intanon (21/14 21/18), elle-même tombeuse de la numéro 1 mondial Tai Tzu Ying en quarts. De l’autre, la surprenante Gao Fangjie, 19 ans et issue des qualifications, qui a éliminé sur son chemin la vice-championne du monde Pusarla V Sindhu en quarts (21/11 21/10) puis la championne olympique Carolina Marin en demies (21/19 21/19). En finale, la belle aventure de la jeune chinoise a été stoppée par la Japonaise (21/13 21/15). Cette dernière remporte ainsi son premier trophée en superseries de la saison.

Akane Yamaguchi (JPN) avait déja impressionné à Paris en accédant à la finale

Deuxième finale manquée pour Boe et Mogensen, Chen et Jia se sont fait peur

Décidément, les Danois Mathias Boe et Carsten Mogensen peinent à concrétiser leur accès en finale par un titre en Superseries. Après leur finale perdue à Paris, Fuzhou n’a pas souri non plus à la paire scandinave battue par les numéros 1 mondiaux Gideon/Sukamuljo (21/19 21/11).

Les têtes de série 2 du double dames Chen Qingchen et Jia Yifan étaient opposées aux Coréennes Hye Rin Kim/Lee Son Hee, têtes de série 8, et tombeuses de la paire Tanaka/Yonemoto (21/18 13/21 21/11) en demi-finale. Après un début canon, (21/7), les Chinoises ont vu leurs adversaires revenir à hauteur 21/18 avant de prendre l’ascendant dans le troisième set et de remporter leur tournoi à domicile sur le score final de 21/7 18/21 21/14

Mathias Christiansen et Christinna Pedersen impressionnants mais battus

Les deux Danois ont débuté leur nouvelle association au Danemark il y a un mois. Depuis, ils se sont hissé en demi-finale des Yonex Internationaux de France et en finale de l’Open de Chine ! Ce week-end, après avoir battu les numéro 2 mondiaux Ahmad/Natsir (15/21 21/8 21/16) en quarts et les têtes de série 4 Yilyu/Dongping (21/16 24/22), les Danois ont été stoppés par les Chinois Zheng Siwei et Huang Yaqiong, vainqueurs en deux sets (21/15 21/11).

 

Place désormais au Yonex Sunrise Hong Kong Open qui débute dès demain par les qualifications. Côté Français, seul Brice Leverdez sera engagé. Il rencontrera au premier tour Chou Tien Chen, tête de série 7.

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto