23 au 28 octobre 2018
29 Oct 2017

Finale - SD : Tai Tzu Ying Invincible

La finale dames opposait ce dimanche la numéro 1 mondiale Tai Tzu-Ying de la Chine Taipei à la jeune Japonaise de 20 ans Akane Yamaguchi qui a ébloui le public de Coubertin par son talent tout au long de la semaine.

La grande championne Tai Tzu-Ying, qui a sorti la Chinoise He Bingjiao (vainqueur de l’édition 2016 des Yonex IFB) au tour précédent, est apparue très calme et détendue sur le terrain mais clairement prête à en découdre ! La jeune prodige Akane Yamaguchi, actuelle numéro 5 mondiale, double championne du monde junior (2013/2014) et plus jeune détentrice d’un titre en Superseries (âgée de 16 ans à l’époque), menait avant la finale 5 à 4 dans les confrontations directes, et l’avait emporté en deux sets lors de leur dernière rencontre en juin 2017 à l’Open d’Australie. 
 

La numéro 1 mondiale à son Top niveau

Après avoir sorti les têtes de série 2 et 3 du tableau, Akane Yamaguchi était prête à s’attaquer à la meilleure joueuse mondiale, mais c’était sans compter sur les prouesses techniques et tactiques de cette dernière. Tai Tzu-Ying, complète dans tous les compartiments de jeu, a pris son adversaire à la gorge en remportant les 6 premiers points du set. Trop défensive, la Japonaise a subi les amortis parfaitement placés et les smashs percutants de la numéro 1 mondiale. Tai Tzu-Ying a littéralement asphyxié son adversaire et remporté le premier set 21 à 4 en 10 minutes.

Malgré la fatigue des matchs précédents et la perte sévère du premier set, Akane Yamaguchi a réussi à se remobiliser dès le début du deuxième pour offrir un incroyable spectacle au public parisien ! La Japonaise a pris plus de risques pour aller bousculer le rouleau compresseur de Taipei qui n’a jamais flanché et qui a tout simplement continué à imposer son rythme pour remporter la finale en 2 sets (21-4-21-16) et 31 minutes de jeu : « Akane a fait beaucoup de fautes ce qui m’a permis de remporter le match facilement. […] Gagner un Superseries est difficile alors si je peux en gagner d’autres aussi facilement que celui-là je suis preneuse ! ».

Félicitations à la numéro 1 mondiale qui continue d’augmenter son palmarès en remportant son 15ème titre. A l’année prochaine Tai Tzu-Ying !

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto