23 au 28 octobre 2018
29 Oct 2017

Finale - DD : Les Indonésiennes grillent la politesse aux Coréennes

Les Yonex Internationaux de France allaient livrer son lot de frissons et d’intensité. Le double dames a lancé cette dernière journée sous les encouragements du public venu très nombreux dans les gradins. Une finale avec une saveur particulière car manquaient à l'appel les Chinoises, grandes habituées du podium en double dames à Coubertin, les championnes olympiques Matsumoto/Takahashi, et les championnes du monde Chen/Jia, éliminées respectivement en quart de finale et en demi-finale par 2 nouvelles paires surprenantes.

es Coréennes Lee/Shin, qui souhaitaient confirmer leur victoire à l’Open du Danemark de la semaine dernière connaissaient très bien le rendez-vous parisien. So Lee Hee a été finaliste en 2016 et Seung Chan Shin demi-finaliste en 2015. Elles sont revenues ensemble et avaient bien l'intention d'imposer leur jeu. Mais c’était sans compter sur la nouvelle paire indonésienne incroyable Polii/Rahayu : l’explosivité de Rahayu, 19 ans, et l’expérience de Polii, 30 ans, elle aussi demi-finaliste l’année dernière.

Polii/Rahayu  ont une nouvelle fois montré un jeu spectaculaire mélangeant la puissance des smashs sautés et la combativité de Rahayu avec le touché et la présence au filet de Polii. Elles ont pris le match à leur compte dès le début. Malgré quelques imprécisions et quelques sursauts des Coréennes, elles ont gardé 4 points d’avance pour prendre le premier set 21-17.

Polii/Rahayu ont confirmé leur domination et ont pris une confortable avance à la pause du second set 11-6. Lee/Shin ont alors repris confiance et modifié leur stratégie. Enchainant une incroyable série de 7 points pour mener 15-14. Mais, elles ont payé leurs efforts en fin de match, devant l’incroyable solidité des Indonésiennes. La paire Lee/Shin s’est finalement inclinée en en peu moins d’une heure (21-17, 21-15).

Le public a vibré devant les échanges et a retenu son souffle dans les séries de smatchs et les recherches d’angles incroyables de la paire Indonésienne. Un spectacle qui marque l’édition 2017 d’une couleur rouge et blanche. Point de Japon, ni de Chine mais une Indonésie éclatante, souriante et confiante.

Crédit : ON L’Agence | Mentions légales | Crédit Photo : ©FFBaD / BadmintonPhoto